Rédaction Tutoriels

 

 

Tuto n°1 :

Comment bien entretenir votre haie ? https://www.korman.fr/guide-entretien-haies-arbustes/

https://www.18h39.fr/articles/suivez-nos-conseils-pour-tailler-efficacement-une-haie-de-jardin.html

 

Afin de bien entretenir votre haie, nous vous conseillons de la tailler au minimum deux fois dans l’année. Une fois au printemps, et une seconde fois à la fin de l’été.

Pourquoi cela ?

La croissance des arbustes qui composent votre haie se termine à ces périodes et tailler votre haie vous permettra d’enlever les branches anciennes et abîmées.

 

Etape 1 : Quels outils choisir pour un travail réussi ?

 

Pour les petites et jeunes haies, munissez-vous d’une cisaille qui sera parfaite pour les petites longueurs. Dans le cas d’une haie un peu plus dense, privilégiez un taille-haie.
Ce dernier sera thermique, électrique ou sans fil selon la capacité de coupe de l’outil.

Attention, la sécurité avant tout !

Dégagez bien la zone avant de commencer le travail puis après grâce à un balai à feuilles et utilisez des gants ainsi que de lunettes de protection et d’un casque anti-bruit si nécessaire.

Si la haie à tailler est haute, privilégiez un échafaudage pour plus de stabilité.

 

Etape 2 : Tailler les côtés de la haie

 

Gardez toujours la lame parallèle à la haie et taillez en faisant des mouvements circulaires du bas vers le haut. Pour que la partie basse de la haie puisse recevoir de la lumière, n’hésitez pas à la garder un peu plus épaisse que la partie haute.

Afin de vérifier que votre haie vous pouvez utiliser une ficelle. Attachez la ficelle à l’une des branches d’une extrémité de la haie puis positionnez-vous de l’autre côté de la haie. Egalisez la haie si celle-ci n’est pas droite.

 

Etape 3 : Tailler le haut de la haie

 

Pour tailler plus facilement, vous pouvez utiliser des piquets auxquels vous attacherez une ficelle. Une fois la ficelle attachée, placez-la à la hauteur souhaitée.

Il ne vous reste plus qu’à tailler ce qui dépasse !

 

Etape 4 : Le nettoyage

 

A l’aide d’un balai à feuilles, rassemblez les déchets végétaux puis mettez-les dans un sac épais et munis de poignées. Il existe des sacs spécialement conçus pour cela.

Pour les jeter, les municipalités mettent à disposition la déchetterie à ses résidants. N’hésitez donc pas à vous y rendre.

Vous pouvez aussi vous débarrasser de ces déchets dans votre jardin !

Entreposez les dans un coin de votre jardin afin de les laisser se transformer en compost (cela prend du temps) ou munissez-vous d’un broyeur à végétaux.

 

*Notez que depuis le 18 Novembre 2018, il est interdit de brûler des déchets végétaux dans son jardin.

 

 

 


 

 

 

Tuto n°2 :

Comment bien entretenir son taille-haie ?

https://www.spareka.fr/comment-reparer/jardin/taille-haie/taille-haie-thermique/conseils-entretien

https://www.castorama.fr/idees-et-conseils/comment-entretenir-un-taille-haie/CF_CPRD_npcart_100378.art#

 

Nettoyage après chaque utilisation

 

Après chaque utilisation, nous vous conseillons de bien nettoyer la lame une fois la machine éteinte afin d’enlever toute la sève qui pourrait s’y incruster. De l’alcool ou du gasoil appliqués grâce à un chiffon vous permettront de bien nettoyer la lame. Vous pouvez aussi utiliser du lubrifiant “STOP RESINE” en pulvérisant le produit à environ 15 cm de votre lame et en le laissant agir pendant quelques minutes. Après le temps de pose, rincez votre lame à l’eau puis essuyez-la avec un chiffon en prenant bien garde de ne pas vous couper.

Dans un second temps, vous pouvez graissez votre lame avec de l’huile et puis protégez la grâce au fourreau qui vous est fourni au moment du rangement.

 

Entretien d’un taille-haie thermique

 

Le taille-haie thermique a besoin d’un entretien régulier.

*Assurez-vous que l’outil est éteint avant toute opération de nettoyage et équipez-vous d’équipements de protection pour ne pas vous blesser.

 

-        L’état des lames : Contrôlez vos lames régulièrement afin de vérifier que vos lames ne sont pas usées.
Affûtez vos lames ou remplacez-les si cela n’est pas possible.

Pour les affûter, munissez-vous d’une lime plate puis limez de chaque côté dans le sens du tranchant selon un angle de 45°. Nettoyez les résidus à l’aide d’un chiffon. Vos lames sont affûtées !

-        Le filtre à air : Après avoir retiré le carter de protection puis le filtre en mousse. Nettoyez-le à l’eau savonneuse avant de le rincer à l’eau claire puis de le sécher et le remettre en place.

-        Le moteur : Après chaque utilisation, veillez à ne pas laisser de carburant dans le réservoir en faisant tourner le moteur jusqu’à son épuisement total.
Pour le refroidir, nettoyez le moteur à l’air comprimé. Attention, ne le nettoyez jamais à l’eau.

-        La bougie : Une bougie bien entretenue vous permettra d’assurer un démarrage efficace de l’outil.  Pour cela, nous vous conseillons de la nettoyer régulièrement et de la changer tous les ans.
Avec une clé à bougie, retirez la bougie du taille-haie thermique puis nettoyez-la à l’aide d’une brosse métallique.

-        Vidange du moteur : Pour vidanger votre taille-haie, vérifiez que ce dernier est bien éteint puis dévissez la jauge du réservoir d’huile. Retournez le taille-haie afin de verser toute l’huile dans un récipient puis remplissez le réservoir avec de l’huile neuve adaptée.

 

Entretien d’un taill-haie électrique :

 

Le taille-haie électrique nécessite assez peu d’entretien. Après le nettoyage de la lame, enlevez les branches et/ou feuilles qui ont auraient pu se coincer dans votre outil.
Si votre taille-haie est muni d’une batterie, enlevez-la afin de la mettre en charge pour une prochaine utilisation.

 

 

 


 

 

 

Tuto n°3 :

Entretenir son barbecue

https://www.castorama.fr/idees-et-conseils/comment-entretenir-un-barbecue-ou-une-plancha/CF_CC_npcart_100559.art

https://www.femmeactuelle.fr/deco/maison-pratique/astuces-nettoyer-barbecue-42612

 

Nettoyer la grille du barbecue :

 

Afin de nettoyer la grille du barbecue, allumez votre barbecue afin que les graisses fondent puis utilisez du papier journal roulé en boule ou une brosse conçue spécial barbecue pour frotter.

Vous pouvez aussi couper un oignon ou un citron en deux, le frotter sur la grille encore chaude puis la rincer avec un peu d’eau. L’oignon et le citron ont des vertus dégraissantes et désinfectantes.

* Avant de frotter avec la brosse, vous pouvez utiliser du bicarbonate de soude mélangé dans de l’eau ou du vinaigre blanc appliqué sur un chiffon.

* Certaines grilles possèdent un pictogramme qui signifie qu’elles peuvent passer au lave-vaisselle.

 

Nettoyer l’intérieur du barbecue :

 

Si vous possédez un barbecue au gaz, protégez bien les arrivées de gaz avec du papier aluminium avant de commencer.

Mélangez de l’eau chaude et du liquide vaisselle puis nettoyer l’intérieur du barbecue à l’aide d’une éponge. Nous vous conseillons de vous munir d’un équipement de protection tel que des gants et des lunettes.

 

 

 


 

 

 

Tuto n°4 :

Entretenir sa piscine

https://www.abrideal.com/guide-pratique/entretien-piscine/

https://www.castorama.fr/idees-et-conseils/comment-entretenir-une-piscine/CF_CC_npcart_100319.art

 

Afin de garder une piscine saine , il faut penser à régulièrement entretenir sa piscine.

 

Le système de filtration :

 

Le système de filtration permet de traiter les saletés visibles. Il est important mais ne doit pas être complété par d’autres actions de nettoyage.

Nous vous conseillons d’aviser le temps de filtration selon la température extérieure. Vous prendrez la moitié de cette température (hors nuit) : 12h si il fait 24°C par exemple.

L’hiver, si votre piscine n’est pas protégée par un abri, programmez le filtre dès 5h du matin afin d’éviter le gel.

 

Le Traitement de l’eau :

 

Afin de compléter l’action du système de filtration, un traitement de l’eau est important.

Pour traiter votre eau, vous pouvez utiliser du chlore (pastille, liquide, etc), désinfectant et oxydant, avec un régulateur de PH.

Vous pouvez aussi utiliser un système d’électrolyse au sel. Il vous suffira au départ de verser des sacs de sels dans l’eau et de laisser faire l’électrolyseur. Ce système est plus sensible aux changements de PH que le chlore.

 

Le nettoyage quotidien :

 

Nettoyer la ligne d’eau à l’aide d’une éponge magique, passer l’aspirateur piscine pour éliminer les déchets au fond de la piscine et nettoyer les équipements de filtration sont autant d’actions qui vous permettront de garder une piscine propre et saine.

De plus, pensez à régulièrement contrôler le niveau de chlore et le PH de votre eau. Ce dernier doit être compris entre 7,2 et 7,6. Si le PH n’est pas bon, vous pouvez utiliser un correcteur de PH.

 

 

 


 

 

 

Tuto n°5 :

Comment bien entretenir son potager ?

 

Pour un bon potager, l’emplacement est très important. Privilégiez un espace ensoleillé et protégé du vent.

 

Enrichir la terre :

 

Pour enrichir la terre de votre potager, nous vous conseillons d’utiliser chaque année des engrais naturels (minéraux ou organiques) et du terreau afin d’apporter à la terre les éléments nutritifs dont elle a besoin pour produire un bon potager.

Arroser son potager :

 

Arroser son potager est une étape indispensable mais il y a quelques conseils à suivre pour garder un potager sain.

En automne et au printemps, privilégiez l’arrosage le matin afin de laisser le temps à votre sol d'absorber l’eau tout au long de la journée.

En été, nous vous conseillons d’arroser votre potager en soirée afin d’éviter de brûler vos plants à cause du soleil ou que l’eau ne s’évapore avant d’avoir pu être absorbée.

*Pensez à bien vous renseigner sur les besoins en eau de vos plants : certains auront besoin de plus d’eau que d’autres.

 

Paillage du potager :

 

Le paillage va permettre à votre potager de lutter contre les mauvaises herbes et la sécheresse du sol.

Après avoir désherbé votre potager grâce à une griffe, une binette ou à la main, recouvrez le sol avec différents matériaux pour le paillage.

Les matériaux utilisés peuvent être d’origine végétale (feuilles mortes, écorces de bois, compost) ou minérale (sable, gravier, galet).

Nous vous conseillons de pailler votre potager entre Avril et Mai lorsque votre sol est humide. Il faudra faire attention à ne pas étouffer vos plants, pour cela nous vous conseillons d’attendre que les premières feuilles apparaissent.

 

* Afin d’éviter les différentes maladies du potager qui peuvent arriver, nous vous conseillons de procéder à une rotation régulière de vos cultures.

 

 

 


 

 

 

Tuto n°6 :

Comment entretenir son compost ?

https://www.18h39.fr/articles/category/tutoriels/tutos-jardin/page/5

 

Emplacement du compost :

 

Pour que votre compost puisse se décomposer correctement, éviter de mettre votre compost en plein soleil.

Si jamais vous n’en avez pas la possibilité, arrosez très régulièrement votre compost et placez un voilage afin de limiter les rayons du soleil.

 

Etat du compost :

 

Si votre compost dégage une odeur forte et que vous constatez des traces blanches de moisissure, cela signifie que votre compost est beaucoup trop humide. Nous vous conseillons de le mélanger à l’aide d’une fourche afin de faire pénétrer de l’air à l’intérieur et de l’aérer.

Si votre compost vous semble sain, limitez les interactions avec ce dernier et arrosez-le régulièrement.

 

Retourner le compost :

 

Après quelques temps, il vous faudra retourner le compost afin de garder le processus de décomposition actif.

Pour cela, bêchez l’endroit où vous allez retourner la terre et désherbez-le.

Arrosez ensuite la surface et placez une couche de quelques branches et feuilles (environ 5-10 cm).

Retournez ensuite votre pile de compost sur l’endroit préparé en débutant par le haut du tas.

Replacez-les le compost pour en faire une tas bien droit et continuez d’arroser régulièrement pour entretenir l’état de décomposition.

 

 

 


 

 

Tuto n°7 :

Comment fabriquer ses bandes de graines pour les semis?

https://www.autourdupotager.com/2018/05/fabriquer-des-rubans-bandes-de-graines-pour-les-semis/

 

La colle maison :

 

Mélangez 3 bonnes cuillères à café de fécule et 50ml d’eau. Faites bouillir 200ml d’eau puis incorporez-y le précédent mélange. Fouettez la préparation jusqu’à ce qu’elle change de texture.

Votre colle maison est prête !

 

Les bandes de graines :

 

Prenez une bande de papier toilette et coupez-la en deux dans le sens de la longueur.

Pliez cette même bande en 2 toujours dans le sens de la longueur.

Faites des points de colle en les espaces selon les distances de plantation : chaque plante a besoin de plus ou moins d’espace.

Placez les graines sur les points de colle puis repliez la bande en appuyant bien.
Laissez sécher la bande

 

Le semis des bandes :

 

Une fois que votre bande est sèche, creusez un sillon dans votre potager, coupez votre bande à la longueur souhaitée et posez la bien à plat au creux du sillon.

Recouvrez votre bande de terre et arrosez-la.
Votre semis est prête, il ne vous reste plus qu’à attendre que cela pousse en arrosant régulièrement selon les besoins de la plante.

 

 

 


 

 

 

Tuto n°8 :

Comment bien s’occuper de ses tomates en été ?

https://potagerdurable.com/7-choses-a-faire-pour-bichonner-vos-pieds-de-tomates/

 

Le paillage :

 

Nous vous conseillons d’entretenir un paillage assez épais en été au pied de vos plants. Ce paillage vous permettra de garder la terre humide.

 

L’arrosage :

 

Evitez de mouiller les feuilles car cela favorise les maladies et procédez à un usage régulier.

Si vous n’arrosez pas assez régulièrement, le dessous de votre tomate va noircir.
* Attention, un arrosage trop fréquent pourrait faire éclater vos tomates.

Vous pouvez aussi utiliser (tous les 15 jours) un mélange de purin de consoude et d’eau (20%) pour arroser votre plant de tomate.

 

Les attaches :

 

Pour garder votre plant de tomate près du tuteur, nous vous conseillons d’utiliser des liens. Pour cela, prenez vos liens, faites un huit et attachez-les. Ne serez pas trop les liens afin de laisser la tige respirer.

 

La taille des plants :

 

Nous vous conseillons de laisser 2 ou 3 tiges sur votre plant afin qu’il soit plus résistant au vent et enlever régulièrement les gourmands qui envahissent vos pieds de tomates.

 

Les maladies :

 

La maladie la plus courante sur les plants de tomate est le mildiou.

 

Afin d’éviter cette maladie, nous vous conseillons d’utiliser du bicarbonate de soude pour traiter vos plants si vous avez un climat humide et de simplement arracher les feuilles atteintes par la maladie si vous avez un climat plutôt sec.

 

* L’installation d’un abri protégeant vos plants peut vous permettre de prévenir les maladies.